Google panda 2017-11-25T15:29:07+00:00

Google a lancé son algorithme Panda le 24 février 2011 dans le but d’améliorer la qualité de ses résultats de recherche et de montrer du contenu de qualité aux utilisateurs. Depuis le lancement initial, Google a mis en place huit mises à jour de divers degrés visant à perfectionner l’algorithme afin d’assurer que les requêtes recherchées offrent toujours des résultats susceptibles de satisfaire l’utilisateur.

Panda est l’un des algorithmes utilisés par Google pour classer le contenu Web dans ses résultats de recherche. Cependant, de toutes les récentes initiatives de Google, Panda a certainement eu le plus grand impact sur les résultats de recherche en termes d’élimination de sites Web qui contiennent du contenu de faible qualité. Presque immédiatement après le lancement de la première itération de Panda, les fermes de contenu et d’autres sites Web avec des articles mal écrits et remplis de mots clés perdent leur positionnement ou disparurent complètement des résultats de recherche de Google.

Le développement de Google Panda

Le nom « Panda » vient de l’ingénieur de Google, Navneet Panda, qui a développé la technologie qui a permis à Google de créer et mettre en œuvre l’algorithme.

La technologie Navneet Panda permet au géant de la recherche d’évaluer algorithmiquement les sites Web par plusieurs critères de qualité (y compris la vitesse du site, l’unicité et la qualité du contenu) initialement utilisées par les Search Quality Raters de Google (ce sont des personnes qui sont chargés de mesurer la qualité des résultats de Google). En outre, les spécialistes du marketing et du référencement naturel estiment que l’algorithme de Panda influe sur les interactions du site des visiteurs dans les classements de recherche. Cela suggère des taux de rebond importants, très peu de temps passé sur les pages et des facteurs connexes sont tous des signaux pour Panda qu’un site Web est de faible qualité.

Google Panda et le contenu de qualité pour le référencement naturel

Depuis que Panda a été lancé, Matt Cutts insistait pour dire que la façon la plus simple pour les sites Web d’éviter des conséquences négatives est de se concentrer sur la création de contenu qualité. En fait, Google a publié un article sur son blog qui a essentiellement permis aux spécialistes du référencement de se concentrer sur le contenu. En cela, Google a établi une série de questions que les spécialistes du référencement naturel devraient se demander pour déterminer si leur contenu est compatible avec Panda, y compris :

  • Avez-vous confiance aux informations présentées dans cet article ?
  • Cet article a-t-il des erreurs d’orthographe ou style ?
  • L’article a-t-il été bien édité, ou est-il apparu négligé ou produit rapidement ?
  • Pour une requête relative à la santé, est-ce que vous ferez confiance aux informations de ce site ?

La rédaction de contenu qui met l’accent sur l’information pour les visiteurs du site, plutôt que d’essayer d’atteindre de meilleures positions en utilisant un contenu peu profond rempli de mots-clés, générera vraisemblablement un meilleur classement dans les résultats de recherche. Les optimisations pour le référencement naturel, tels que l’utilisation d’URL riches en mots clés (pertinents pour les pages Web spécifiques), l’utilisation de domaines de correspondance exacts, les liens entrants, etc., sont toujours susceptibles d’aider une entreprise à améliorer ses positions. La différence, cependant, est que Panda est programmé pour décrypter entre l’utilisation de mot-clé naturelle et efficace dans le cadre d’une campagne de marketing de contenu de qualité et un contenu bourré de mots-clés conçu uniquement pour améliorer les positions d’une entreprise.

Les signes qui montrent qu’un site n’est pas touché par Google Panda

Il existe certaines métriques que les spécialistes référencement peuvent rechercher pour s’assurer que leurs sites Web n’ont pas été touchés par une pénalité de Google Panda. Les signes d’un site sain indiquent également que le contenu publié est efficace pour le référencement.

Les indicateurs qui montrent qu’un site n’est pas touché par l’algorithme Google Panda incluent :

  • Une croissance du nombre de pages mises en cache au fur et à mesure que de nouvelles pages de contenu sont ajoutées
  • Le niveau de trafic naturel restent stables ou (idéalement) augmentent avec le temps
  • Le classement des mots clés reste assez stable ou augmente avec le temps
  • Le nombre de mots-clés de référence à un site reste stable ou (idéalement) augmente à mesure que le contenu est ajouté au site

Les mises à jour Panda

Les mises à jour de Google Panda existantes ont été déployées comme suit :

  • Panda  – 24 février 2011
  • Panda 2.0  – 11 avril 2011
  • Panda 2.1  – 10 mai 2011
  • Panda 2.2  – 16 juin 2011
  • Panda 2.3  – 23 juillet 2011
  • Panda 2.4  – 12 août 2011
  • Panda 2.5  – 28 septembre 2011
  • Panda 3.0  – 19 octobre 2011
  • Panda 3.1  – 18 novembre 2011
  • Panda 3.2  – 18 janvier 2012
  • Panda 3.3  – 27 février 2012