Comment et quand mettre à jour un contenu existant ? Lecture : 6 minutes

seo mettre à jour contenu existant

Voici comment exploiter votre référencement actuel en analysant le contenu existant dans le but de voir quels types de requêtes de recherche génèrent des impressions et des clics.

C’est l’une des méthodes les plus faciles à mettre en place pour générer du nouveau trafic, mais c’est également l’une des plus négligées : mettre à jour et développer les anciens contenus.

Quels sont les avantages de mettre à jour un ancien contenu

Contrairement à un bon vin, le contenu d’un site ne vieillit pas nécessairement bien. Certains se dégradent avec le temps. Dans ce cas, la création de nouveaux contenus n’est pas toujours nécessaire. En effet, les contenus peuvent être améliorer pour être plus pertinent. Vous aurez alors, rapidement de nouveaux résultats grâce à une simple révision.

Mettre à jour le contenu existant d’un site web offre les avantages suivants :

  • Offre une meilleure expérience utilisateur : les utilisateurs lisent le contenu pour trouver des informations, mais s’il est dépassé, il n’est plus utile. La meilleure chose à faire pour vos lecteurs est de vous s’assurer que le contenu est à jour et pertinent.
  • Maintient l’autorité des URL : chaque fois que vous créez une nouvelle page sur un site, la nouvelle URL n’a aucune autorité. Les URL de contenu plus ancien ont l’autorité existante grâce à tous les liens qu’ils ont acquis avec le temps, mais aussi du simple fait de leur ” ancienneté “.
  • Ils peuvent être optimisés pour des mots-clés supplémentaires : l’un des principaux avantages d’avoir des statistiques sur ces contenus, est de voir quels types de requêtes de recherche donnent lieu à des impressions et à des clics. Parfois, vous pouvez vous positionner sur de très bons mots-clés mais qui ont un taux de clic très faible. Le simple fait de modifier le contenu pour inclure un mot-clé ou ses variantes permet d’améliorer le positionnement du contenu et d’obtenir un taux de clic plus élevé.

Comment choisir le contenu à mettre à jour

Étape 1 : Connectez-vous d’abord à Google Analytics et sélectionnez : Comportement > Contenu du site > Toutes les pages.

mettre à jour ancien contenu google analyticsVeillez à segmenter d’abord les données par “trafic généré par les résultats naturels” afin de ne voir que les pages les plus visitées par les utilisateurs et notez les 10-15 premières pages qui génèrent le plus de trafic naturel sur le site. Vous pouvez utiliser la fonction d’exportation de Google Analytics ou simplement copier et coller la liste dans une feuille de Google Sheet.

Étape 2 : Vous pouvez ensuite utiliser les données de Google Search Console pour vous guider dans la mise à jour du contenu.

Dans la Search Console, allez à Rapport de performance dans la navigation de gauche, sélectionnez la période et cliquez sur le bouton + NOUVEAU pour segmenter les données en fonction de l’URL de la page. Normalement, vous sélectionnez le filtre “URL exacte” et vous allez ensuite copier et coller l’URL principale de notre liste.

mettre à jour ancien contenu google search consoleUne fois que vous aurez ajouté votre URL, vous verrez tous les termes de recherche que les internautes ont utilisés pour trouver votre page.

mettre à jour ancien contenu search console

Sur cet exemple, l’article a été rédigé pour couvrir la question « Comment savoir si une image est protégée par des droits d’auteur ? » dans le but d’aider les propriétaires de sites Web qui souhaitent utiliser une image trouvée sur Internet, mais on peut constater qu’il y a un grand nombre de recherche liées à « comment trouver la licence d’une photo », donc pour cet article, il est intéressant d’ajouter à ce contenu un paragraphe qui répond à cette question.

C’est pareil pour vos contenus. Repérez les requêtes que votre article ne couvre pas ou qui ne sont pas suffisamment approfondies. Ensuite, mettez à jour cette section de votre contenu.

Veillez à choisir des requêtes qui sont pertinentes pour votre entreprise et l’article original. Dans ce cas, vous pourrez constater une belle augmentation du trafic lorsque Google aura considéré ces modifications.

Utiliser cette méthode pour tenter d’acquérir davantage de trafic sur vos contenus.

Autres méthodes à utiliser pour mettre à jour un ancien contenu

  • Réparer les liens brisés : cette méthode a toujours été bonne pour l’expérience utilisateur et le référencement. Si nous avons des contenus comportant de nombreux liens ou des liens liés à des contenus saisonniers/datés, il est toujours bon de les vérifier régulièrement pour s’assurer que le lien est toujours actif et actuel afin d’éviter des effets négatifs sur le référencement. Lorsque vous effectuez des changements ou des modifications, vous devez toujours repartager le contenu.
  • Ajoutez des images ou des vidéos supplémentaires : les images et les vidéos peuvent aussi devenir obsolètes, c’est pourquoi vous devez toujours vérifier que tous les médias de vos articles sont toujours pertinents. Une autre façon de mettre à jour un contenu, est de simplement ajouter de nouveaux médias, en particulier des vidéos. Depuis des mois, l’intérêt pour les vidéos ne cesse de croître, c’est pourquoi, si c’est possible, il est toujours bon de créer et d’ajouter une vidéo YouTube qui est pertinente pour vos articles.
  • Ajouter ou modifier un appel à l’action pour augmenter les conversions : le contenu est susceptible de pousser un utilisateur curieux à devenir un client ou un lecteur régulier. C’est pourquoi il est essentiel de tester des appels à l’action et des titres qui peuvent entraîner une augmentation des conversions.

À quelle fréquence le contenu doit-il être mis à jour ?

Il n’existe pas de norme préétablie pour la fréquence des mises à jour et, d’un point de vue réaliste, celle-ci varie en fonction du site web et du secteur d’activité.

Si vous venez de mettre en ligne un site web, vous pouvez oublier la nécessité de vous concentrer sur la mise à jour du contenu pendant les premiers mois. Si vous administrez un blog existant qui reçoit du trafic, vous devez examiner les données tous les six mois et déterminer quel contenu se porte bien ou pourrait bénéficier d’une mise à jour. Si l’industrie est souvent en mouvement, il est bon d’identifier les contenus qui devraient être actualisés beaucoup plus souvent pour rester à jour. Si, toutefois, vous avez plus de 10 000 visiteurs par mois, il peut être important de mettre à jour le contenu chaque trimestre également.

Si vous cherchez un moyen d’augmenter le classement d’un site web ou d’améliorer son référencement et de fournir de meilleures informations à vos lecteurs, vous devez systématiquement envisager de mettre à jour le contenu existant. C’est une bonne option pour profiter directement et rapidement de votre référencement existant et éviter de créer de nouveaux contenus qui prendront probablement du temps pour commencer à fonctionner.

Un dernier conseil : chaque fois que vous mettez à jour votre contenu, il est toujours bon de le partager et de le promouvoir autant que possible.

Social Shares